L'Ayurvéda 

 

L'Ayurvéda s’adresse à toute personne en recherche d’un bien être physique 
et psychique  et en quête d’une meilleure hygiène de vie. 
Dans un but thérapeutique, elle complète les apports de la médecine moderne,
sans jamais s’y substituer.  L' accompagnement en Ayurvéda ne remplace en aucun cas le suivi médical de votre médecin traitant.  

L'Ayurvéda qui signifie "connaissance de la vie", est une médecine traditionnelle indienne vieille de plus de 5 000 ans. C'est un système de santé holistique, reconnu par l'OMS (Organisme Mondial de la Santé) depuis 1982, dont le rôle est de conserver ou d'apporter l'harmonie du corps, de l'esprit et de l'âme,  et de le mettre en accord avec les lois de la nature et de l'univers.L'Ayurvéda prend en compte l'humain dans sa globalité et l'envisage dans son environnement au sein de l'univers. Elle traite la cause plutôt que les symptômes. L’un des fondements de l’Ayurvéda repose sur le principe des 5 états de la matière qui composent l'univers et qui est présent dans tout ce qui est vivant.  

Qu'est-ce que la santé selon l'Ayurvéda

"Dans la pensée ayurvédique, chacun est responsable de son état de santé. La prévention est essentielle. Dès lors que l'on connaît son corps, son mode réactionnel et sa capacité de défense, il est possible de devancer la maladie" 

Selon l'Ayurvéda, la santé est un état dans lequel on dort bien, on digère bien, on est à l’aise et dépourvu de maladie.  Elle est perçue comme un état dynamique où les cinq éléments doivent être constamment observés et ramenés à l’équilibre pour qu’ils n’entrent pas en conflit. 

Le bienfait des massages ayuvédiques

Depuis plus de 20 ans, de nombreuses études prouvent un véritable intérêt pour les  massages qui  réduisent de façon significative le taux de cortisol qui est l’hormone du stress, et améliorent la qualité du sommeil, et cela, du nourrisson jusqu’aux personnes âgées. De plus, grâce au toucher, le massage permet aussi une meilleure estime de soi, de son corps et de son image. Il permet d’apaiser les angoisses et la relation avec le monde extérieur. Les bienfaits des massages sont autant physiques et physiologiques que psychologiques ou énergétiques. 
Les premiers massages traditionnels sont apparus il y a environ 6000 ans dans la culture ayurvédique. Depuis, ils n'ont cessé de se développer dans toutes les cultures. 
Dans la médecine ayurvédique, le massage tient une grande place  et est pratiqué dès la naissance. C’est un véritable outil thérapeutique qui participe à garder un état de santé en équilibre.   
Les différentes techniques des massages traditionnels visent à stimuler des points ou des lignes d'énergie qui régulent les grandes fonctions du corps (respiration, circulation, digestion) via les muscles, les nerfs et les fascias. Le massage stimule ainsi les mécanisme de défense de l'organisme, accroît le nombre de globules rouges et de globules blancs en même temps qu'il intensifie la lutte contre les agents pathogènes. 

L'hygiène de vie et l'alimentation

L'Ayurvéda nous invite à nous responsabiliser, en nous observant, afin de corriger ou rectfier ce qui doit l'être dans le but de conserver ou de soutenir notre santé.  C'est la raison pour laquelle nous  utilisons notamment des routines journalières car peu importe les habitudes que l’on a, bonnes ou mauvaises le corps et le mental vont s’y habituer. L’important c’est donc d’établir des routines qui vont contribuer à préserver votre santé et votre vitalité.   
L’Ayurveda est un manuel qui nous aide à bien utiliser notre « système humain » et qui considère que notre fonction digestive est l’élément clé de notre santé. 
La cuisine ayurvédique tient ainsi une grande place dans la médecine traditionnelle indienne, qui est avant tout une médecine préventive qui prend en compte chaque individu dans sa globalité. Quand la  cuisine est adaptée, elle soutient la santé, favorise une bonne digestion, augmente l’immunité et la vitalité, permet au corps de se détoxifier, augmente la concentration et la clarté de l’esprit . 


 

La sophrologie

SOS PHREN LOGOS "la science de l'harmonie de la Conscience"  
C'est une discipline conçue dans les années 60 par un neuropsychiatre Alfonso Caycédo. C'est également une méthode psychocorporelle qui aide à relier les sensations, les pensées et les émotions.

C'est une méthode d'entraînement qui consiste à apporter des outils simples et concrets qui pourront être utilisés au quotidien. Parmi ces outils, nous retrouvons de la relaxation, de la méditation, des mouvements doux ainsi que de réelles connexions entre ce qui est réalisé et comment cela est réalisé. Cela amène une prise de conscience très subtil sur tout ce qui est pratiqué journalièrement.

 Les apports concrets : conscientisation concrète du moment présent, un meilleur sommeil, une détente profonde, une gestion du stress en constante amélioration, une approche de ses sens affinée, aide à la digestion, prise en compte réelle de son corps et de ses potentialités, confiance en soi améliorée

La vision sans tête selon Douglas Harding

Voie directe vers la connaissance de Soi et l'éveil de la Conscience. Cela apporte une véritable réponse à la fameuse question "Qui suis-je ?" ou "Que suis-je ?"     
Cette voie est élaborée à la manière d'un parcours scientifique. Tel le scientifique,  une hypothèse est retenue et doit être vérifiée et validée par ses propres expériences.        L'hypothèse : Je ne suis pas uniquement un esprit enfermé dans un corps, lui-même perdu dans un monde infini et vaste. Je suis plutôt un espace vaste illimitée dans lequel tous les phénomènes existants apparaissent "les phénomènes étant, les sensations, les pensées et les émotions"

Les expériences conçues par le philosophe anglais Douglas Harding "1909-2007" consistent à réaliser des exercices très simples basés uniquement sur la perception "Aucun concept, aucun affect". C'est très simple, mais de nos jours, nous n'avons plus accès facilement à la simplicité, alors il faut pratiquer au quotidien. Il ne faut pas croire ce qui est dit ou demandé, cela s'expérimente et seule la personne a le pouvoir de valider l'hypothèse en la vérifiant par la pratique. C'est un jeu d'enfants, mais nous avons perdu l'innocence de cette enfance. Nous allons pouvoir redécouvrir la réalité telle qu'elle se présente à nous et non telle que nous l'imaginons.

A travers certains contrastes, nous allons expérimenter la paix et le calme lorsque tout est agité autour de nous, le silence lorsque le vacarme est présent, la simplicité lorsque la situation paraît compliquée, le bonheur inconditionné lorsque des évènements paraissent tristes ou tragiques.  Cette méthode nous fait réellement découvrir notre vraie nature qui est immuable et qui n'est pas dépendante de tous les phénomènes extérieures qui sont eux impermanents et éphémères.

Grâce à la pratique, nous récolterons, ce que nous appelons les fruits de l'éveil de la conscience : Parmi eux, calme, sérénité, joie, plénitude, émerveillement, vivre l'instant, sagesse, simplicité retrouvée, silence, complétude et bien d'autres...